Achat comptant

DE BIENS DIVISIBLES.

 

mon expertise

Fort d’une expérience de 18 ans en tant que marchand de biens et plus de 200 acquisitions à travers 15 départements.

J’achète uniquement des biens divisibles qui permettent des constructions supplémentaires sur la parcelle : terrains divisibles, maisons, villas, ensemble immobiliers, domaines, mas, châteaux. 

J’achète comptant votre bien, garanti sans rétractation et sans prêt.

Obtenez une offre d’achat rapidement.

MES PARTENAIRES

Mon parcours

EN BREF

 

Après huit merveilleuses années passées dans l’armée de terre, j’ai décidé de m’orienter dans l’immobilier en 2002 en tant que marchand de biensplus précisément dans l’achat revente en l’état.

Après un long séjour au Panama, je développe avec mon équipe, des projets à vocation humanitaire pour aider les enfants à devenir autonome dans le monde entier et en partenariat avec le PAM (Programme Alimentaire Mondial de l’ONU).

Mes acquisitions

Des terrains divisibles, des maisons, des villas, ensemble immobiliers, domaines, mas, châteaux

Plus de 200 acquisitions partout en france

JE recherche

partout en france

Ensembles immobiliers, propriétés, Domaines

mas, Villas, grandes maisons

divisible en l’état

DROIT À CONSTRUIRE SUPPLÉMENTAIRE OBLIGATOIRE ​

Partout en
france

Mes
engagements

Décisions Rapides & meilleure offre

expertise & références confirmées

Achat comptant, Garantie sans prêt ni retractation

Me contacter

06 99 26 39 76

Email – florent.albero@hotmail.fr

© 2020 – FLORENT ALBERO, TOUS DROITS RÉSERVÉS​ – MENTIONS LÉGALES

Nous revenons vers vous sous 24H

Mon histoire

Issu d’une famille modeste, Florent Albero a vécu au sein de la Croix Rouge à l’âge de 5 ans. Ses parents étant bénévoles pour l’association, il s’est toujours senti concerné par les différences sociales. A l’âge de 14 ans, il intègre une classe préparatoire sport étude football. Disposant de peu de moyens, il met de côté les difficultés financières de ses parents, et se bat pour être au même niveau que ses camarades. 

Voulant atteindre rapidement une indépendance financière, il intègre l’armée à l’âge de 18 ans. Envoyé en mission en ex Yougoslavie à Sarajevo comme casque bleu, il découvre pour la première fois la grande misère et la détresse des enfants vivant dans ces pays. Ses prochaines missions, à Mayotte et en République Centrafricaine ne font que renforcer ses convictions. Sa rencontre avec les enfants de Bangui, capitale Centrafricaine, le marquera à jamais. Malnutrition, pauvreté, il prend alors pleinement conscience de l’importance de son engagement.

C’est quelques années plus tard, en 2013, qu’il décide de franchir le pas et de mettre en place son projet humanitaire. Installé au Panama, il côtoie chaque jour les enfants des rues, et les aide, à sa manière.
C’est grâce à son fils de 4 ans que lui vint alors l’idée de créer une marque de chaussures.
Alors qu’ils marchent tous les deux dans les rues, ils croisent un enfant, pieds nus. Cette scène pourtant courante et peu remarquable pour un adulte, interpelle son petit garçon qui lui demande alors : « Papa, pourquoi il n’a pas de chaussures ? ».

Cette question anodine va avoir l’effet d’un véritable électrochoc. Porter des chaussures ne devraient pas être qu’une question de moyens financiers.

Le projet TAWO est né et ce petit garçon va en devenir le symbole.

En parallèle de ce projet à vocation humanitaire Florent continuera le développement de son activité principale, l’achat et la revente de biens immobiliers en France Métropolitaire.