Un projet humain

Tout est parti de cette phrase:  – ‘’Papa, pourquoi cet enfant n’a pas de chaussures?’’. C’est avec ces mots qui sont sorti de la bouche de mon petit frère de 4 ans que commence notre épopée.

Le Projet Tawo est né à Caledonia, l’un des quartiers pauvres de Panama City en 2014.

 En 2019 nous décidons ensemble de sortir le premier jeu mobile au monde à vocation humanitaire. Un jeu en temps réel (idle game) qui sur plusieurs générations pourrait sauver des millions de vies.

Selon le Programme Alimentaire Mondiale (PAM ou World Food Program), l’ONU estime à près d’1 milliard le nombre d’humains qui ne mangent pas à leurs faims et 1 sur 3 souffrant d’un manque quelconque de malnutrition. 

Pourquoi ce projet

L’équipe Tawo souhaite faire partie de l’Objectif de la “Faim Zéro” lancé par l’ONU et prévue en 2030 qui consiste à : 

  1. Eradiquer la faim.
  2. Assurer la sécurité alimentaire.
  1. Améliorer la nutrition.
  2. Promouvoir une agriculture durable.

 

Nous pouvons ensemble contribuer à sauver des viesUnis et engagés nous rendrons des enfants autonomes.

Comment ça fonctionne

Chaque partie du jeu participe à un don de repas.

Quand le Programme Alimentaire Mondial reçoit 1 repas grâce à VOUS, cela nourrit un enfant à la journée. Le jeu Tawo sera votre compagnon au quotidien pour nous aider à sauver la vie de ces enfants malnutris. 

Pour aller plus vite et plus loin dans son tour du monde il a besoin de ce que les enfants ont besoin quotidiennement :

  • de nourriture, de vêtements, de chaussures, d’équipements divers ( sac à dos).
 

Rejoignez nous dans notre mission humanitairetous ensemble nous sauverons ce qui ne peuvent se sauver eux-mêmes.

Le parisien

Notre vision

Un monde où tout le monde à sa chance ! 

Un moyen ludique à travers des défis quotidiens dans le jeu afin de nourrir les enfants pour les aider à les rendre autonomes.

 

Notre but est de créer un système de solidarité à grande échelle, une humanité plus soudée et consciente du pouvoir de chacun pour rendre ce monde meilleur. 

Tawo, c’est un mouvement. Imaginez le pouvoir que VOUS avez en jouant avec nous !

CHEZ  TAWÖ, C’EST VOUS LE HÉROS

Objectif 500 000 repas

Le PREMIER objectif du Projet Tawo est de réussir à distribuer 500 000 repas dans un premier temps aux enfants qui souffrent de la faim et qui vont à l’école le ventre vide.

Désormais : JOUER c’est décider de contribuer à un monde où les enfants vont à l’école le ventre plein.

Nous pouvons ensemble FAIRE LA DIFFÉRENCE en téléchargeant gratuitement le jeu mobile disponible sur IOS et Android. Vous pouvez agir de chez vous et n’importe où ailleurs.

Votre smartphone devient un outil de solidarité.

Ce jeu convient aux petits comme aux grands. Il convient à TOUS ceux qui décident de rendre le monde meilleur un peu plus chaque jour ! 

Nous revenons vers vous sous 24H

Mon histoire

Issu d’une famille modeste, Florent Albero a vécu au sein de la Croix Rouge à l’âge de 5 ans. Ses parents étant bénévoles pour l’association, il s’est toujours senti concerné par les différences sociales. A l’âge de 14 ans, il intègre une classe préparatoire sport étude football. Disposant de peu de moyens, il met de côté les difficultés financières de ses parents, et se bat pour être au même niveau que ses camarades. 

Voulant atteindre rapidement une indépendance financière, il intègre l’armée à l’âge de 18 ans. Envoyé en mission en ex Yougoslavie à Sarajevo comme casque bleu, il découvre pour la première fois la grande misère et la détresse des enfants vivant dans ces pays. Ses prochaines missions, à Mayotte et en République Centrafricaine ne font que renforcer ses convictions. Sa rencontre avec les enfants de Bangui, capitale Centrafricaine, le marquera à jamais. Malnutrition, pauvreté, il prend alors pleinement conscience de l’importance de son engagement.

C’est quelques années plus tard, en 2013, qu’il décide de franchir le pas et de mettre en place son projet humanitaire. Installé au Panama, il côtoie chaque jour les enfants des rues, et les aide, à sa manière.
C’est grâce à son fils de 4 ans que lui vint alors l’idée de créer une marque de chaussures.
Alors qu’ils marchent tous les deux dans les rues, ils croisent un enfant, pieds nus. Cette scène pourtant courante et peu remarquable pour un adulte, interpelle son petit garçon qui lui demande alors : « Papa, pourquoi il n’a pas de chaussures ? ».

Cette question anodine va avoir l’effet d’un véritable électrochoc. Porter des chaussures ne devraient pas être qu’une question de moyens financiers.

Le projet TAWO est né et ce petit garçon va en devenir le symbole.

En parallèle de ce projet à vocation humanitaire Florent continuera le développement de son activité principale, l’achat et la revente de biens immobiliers en France Métropolitaire.